Les tanins dans le vin : à quoi ça sert ?

Les grands amateurs de vin évoquent souvent les tanins lors de la dégustation d’un grand cru. Mais pour des novices sur le sujet, il est normal de se demander ce que sont réellement les tanins. Quelle est leur origine ? A quoi servent-ils exactement ? Dans la suite de cet article, vous allez vous rendre compte que les tanins jouent un rôle important dans la qualité d’un vin.

Tanins dans le vin : c’est quoi exactement ?

Le mot tanin vient du mot gaulois «tann» qui veut dire «chêne». Mais cette information ne suffit pas pour définir précisément le terme. En outre, il s’agit d’un extrait de la peau des raisins, de la rafle et des pépins. Le tanin apport tout son caractère au vin, il est conservé pendant sa vinification. Cependant, il faut dire aussi que les tanins viennent du fût de chêne dans lequel on produit le vin.

Il faut savoir que les tanins peuvent être doux ou plus forts. C’est leur présence qui apporte l’aspect au vin. Mais en général, ils sont beaucoup plus concentrés dans le vin rouge que dans le vin blanc ou rosé. En effet, le vin blanc par exemple, possède aussi des tanins mais dans une quantité bien inférieure.

D’un point de vue scientifique, les tanins sont tout simplement des molécules qui se trouvent dans la peau et dans les pépins des raisins. Ces dernières réagissent avec la salive et provoquent une réaction qui donne toute sa structure au vin pendant sa dégustation. Il peut donc apparaître soit très doux soit beaucoup plus rugueux. Enfin, sachez qu’il existe un outil qui mesure précisément les tanins dans le vin. Il s’agit de l’indice de permanganate et il est plus fiable que notre propre palais.

Tanins dans le vin : les origines

Les tannins d’un vin peuvent provenir de plusieurs sources. En effet, ils peuvent venir de la peau du raisin, de ses pépins ou encore des rafles du bois dans lequel on l’a élevé. Ensuite, il faut savoir que les différents cépages n’ont pas la même épaisseur de peau. Et plus la peau est épaisse, plus les tanins peuvent être concentrés et importants.

C’est pour cela que certains raisins sont produits plus pour le vin que pour la table. Les raisins pour le vin présentent une peau beaucoup plus épaisse qui donnera plus de caractère au vin mais qui ne sera pas forcément agréable à manger pour un fruit.

Les tanins dans les pépins

Ensuite, il faut savoir que les tanins sont concentrés aussi dans les pépins. Cette matière un peu huileuse est appelé le polyphénol. Ces tanins sont présents au moment de la dégustation du vin ou du raisin. Si vous croquez dans un pépin de raisin, vous sentirez une sensation en bouchez assez spéciale.

Les tannins dans la rafle

De plus, les tanins sont aussi présents dans la rafle du raisin. Il s’agit tout simplement de sa partie végétale. Les viticulteurs conservent la rafle pour l’utiliser pendant la fermentation du vin. Cette étape du processus de vinification du vin donne plus de tanins au vin.

Les tannins dans le bois

Enfin, les tanins sont aussi présents pendant l’élevage du vin. En général, le vin est élevé dans un fût de chêne pendant des périodes qui peuvent varier. Le bois de chêne dispose naturellement de tanins qui viendront se développer dans le vin. Mais plus le fût est jeune et plus les tanins seront concentrés. Autrement dit, la qualité du fût de chêne utilisé pour l’élevage du vin joue un rôle déterminant dans la qualité finale du vin.

Tanins dans les vin : les cépages

Le tanin d’un vin peut varier en fonction des cépages. Par exemple, des cépages comme le Cabernet Sauvignon ou le Malbec présentent une forte concentration de tanins. Alors que d’autres cépages comme le Gamay en contiennent moins et cela donne des vins plus doux. Cependant, c’est surtout le stade de croissance du raisin qui impacte les tanins d’un vin. Ainsi, un raisin pas assez mûr contiendra des tanins plus râpeux.

Tanins dans le vin : la dégustation

Pour finir, vous êtes à présent incollable sur les tanins dans le vin, mais il serait encore mieux que vous soyez capable de les décrire pendant votre prochaine dégustation. Pour cela, nous allons vous donner une méthode efficace.

En effet, il existe 6 mots que vous pouvez utiliser pour décrire les tanins lors de vos dégustations de vin. Il existe bien sûr des variantes, mais voici les 6 mots principaux :

  • fondus ;
  • souples ;
  • lisse ;
  • tendres ;
  • fermes ;
  • rugueux.

Il s’agit de termes clairs et pleins de sens qui vous permettront de faire sensation lors de vos soirées ou dès que vous goûterez un nouveau vin. Vous allez impressionner vos proches grâce à vos nouvelles connaissances !