Vins suisses : le mondial du Chasselas aura-t-il lieu cette année ?

Chaque année, le mondial du Chasselas distingue les meilleurs vins de la région et permet aux amateurs de découvrir des cépages uniques. Avec la crise sanitaire que le monde traverse et le confinement, l’édition 2020 n’était pas sûre de pouvoir se tenir. Heureusement, l’amélioration continue de la situation a permis aux organisateurs de maintenir les dates du 26 et 27 juin.

Un concours incontournable pour les cépages suisses

Le mondial du Chasselas n’est pas le concours de vins le plus connu au monde, mais il compte parmi les plus importants en Suisse. Tous les viticulteurs suisses s’y retrouvent et y présentent leurs cépages aux publics et aux professionnels du monde entier. Une occasion unique de découvrir des vins qui se font souvent rares sur les tables françaises.

Lors de l’édition 2019, les vins suisses avaient été très largement représentés puisque 747 des 867 vins qu’il était possible d’y découvrir venaient directement du pays qui héberge le salon. Néanmoins, c’est un vin allemand qui avait remporté le concours, un Chasslie 2018 de Julius Zotz en provenance de Baden.

L’occasion de découvrir des vins rares

Pour les Français vivant près de la frontière suisse, les vins de ce petit pays sont bien connus et fortement appréciés. Cependant, pour le reste du territoire, ils sont souvent plus difficiles à trouver. Résultat, beaucoup d’amateurs de vins n’en ont jamais goûté, alors même qu’ils réservent de belles surprises et forment sans aucun doute un pan incontournable du monde du vin.

En cela, le mondial du Chasselas est un événement auquel tous les sommeliers et tous les passionnés d’œnologie devraient assister au moins une fois dans leur vie. Les innombrables cépages suisses qu’il est possible d’y découvrir offrent un paysage viticole trop peu connu, mais qui vaut indubitablement le détour.

Découvrir les vins allemands

En 2019, le mondial du Chasselas avait donc distingué un vin allemand comme le meilleur blanc sec. Un titre tout à fait mérité, mais qui témoigne également de la volonté des organisateurs de l’événement de continuer à ouvrir les papilles de leurs visiteurs à des saveurs qu’ils n’ont pas l’habitude de rencontrer.

Le marché du vin est ainsi fait qu’il est parfois difficile pour certaines régions de faire reconnaître la valeur de leur production à l’international. C’est le cas de l’Allemagne qui, malgré des vins délicieux qui font le régal des connaisseurs depuis longtemps, peine souvent à s’imposer sur les tables des autres pays. Une raison supplémentaire de se rendre au mondial du Chasselas qui ouvrira ses portes le 26 et le 27 juin, pour le plus grand plaisir des amateurs déconfinés.