2021 : la viticulture helvétique sur le devant de la scène

Aussi intrigantes que passionnantes, les vignes suisses semblent avoir le vent en poupe. Avant-gardiste, la viticulture helvétique séduit de plus en plus la communauté des œnophiles avec une myriade de pensées novatrices en la matière, et ce, malgré certains clichés qui persistent.

Les vins suisses, particulièrement plébiscités

De nos jours, la viticulture helvétique figure parmi les plus grands pays référents dans le domaine de l’œnologie. Il aura tout de même fallu du temps pour que les vignes suisses tirent leur épingle du jeu. Comme un vieil adage le dit si bien : “Tout vient à point à qui sait attendre”. Cette référence prend tout son sens lorsque l’on jette un œil à l’ascension fulgurante des vignes suisses. En dépit des mythes et des préjugés à l’égard de la viticulture helvétique, le vin suisse occupe le devant de la scène. Que ce soit pour ses cépages, ses terroirs ou son savoir-faire, les viticulteurs locaux emboîtent le pas à la génération d’antan.

La nouvelle génération sait innover en la matière, tout en respectant la tradition. Le monde du vin est en passe de se réinventer avec des concepts brillants à l’image de notre ère, tels que les breuvages pétillants-nature, les quilles rouges, les vins orange et les flacons dépourvus de sulfites. Avec ses cépages et ses terroirs d’exception, le vignoble suisse est une fierté nationale. Située au cœur de l’Europe, la Suisse dispose de 26 cantons. Souvent implantés dans les métropoles suisses, certains professionnels offrent, entre autres, la possibilité d’acheter du vin à Genève ou via leur site en ligne.

Le vignoble suisse, une fierté nationale

Située au cœur de l’Europe, la Suisse dispose de 26 cantons. Avec quatre langues parlées, la diversité culturelle du pays influence notamment son vignoble, surtout son encépagement. Voici les principales raisons qui expliquent l’engouement croissant pour le vignoble suisse :

Une diversité unique en son genre

Malgré sa petite taille, le vignoble suisse renferme une diversité incroyable. Avec une superficie totale d’environ 14 700 ha, le pays comporte six régions viticoles :

  • Le Valais,
  • Genève,
  • La Canton de Vaud,
  • La région des Trois Lacs,
  • Le Tessin,
  • La Suisse alémanique.

La localisation fait bénéficier à l’ensemble de ces régions des microclimats idéaux pour la viticulture.

Zoom sur la singularité des vignobles

Le charme des vignobles suisses est inégalable. Le vignoble du Lavaux a d’ailleurs été classé au patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), pour la beauté de son vignoble en terrasses. En continuité de la Vallée du Rhône, en amont du Lac Léman, le Valais est réputé pour certains de ses vins et son cadre alpin exceptionnel.

Genève est un canton de petite taille, plat ou en colline, où la vigne occupe 5 % de la surface totale du canton. Le paysage se distingue des autres régions. La région des trois lacs se compose de 4 cantons et de 3 lacs. Sous influence méditerranéenne, le Tessin fait partie de la Suisse italienne et se différencie du reste de la Suisse.

La Suisse alémanique possède, quant à elle, 17 cantons. Il s’agit de la plus grande région, où des Pinots Noirs de grande qualité sont généralement primés au cours des concours internationaux.

Des vins de qualité et un savoir-faire exceptionnel

Les 200 cépages suisses offrent une multitude de vins qualitatifs à déguster. Aujourd’hui, seul entre 1 et 2 % de la production s’exporte. Ce phénomène s’explique par les prix onéreux liés à l’exportation des vins suisses. Les vignerons se différencient en proposant des vins de grande qualité. Ces vins ont souvent été primés au cours de grands événements dans le milieu. Globalement, le vignoble suisse ne ressemble en rien aux vignobles étrangers.

Sa diversité culturelle est constamment sensible à l’élaboration de nouveaux cépages et aux méthodes de culture dernier cri. Le savoir-faire incontestable, qui traverse les générations, a permis aux viticulteurs de cultiver la vigne sur des versants particulièrement abrupts, tout en surmontant certains mythes sur les vins genevois.