Œnologie : zoom sur le vin au CBD

Si le mot cannabis suscite autant d’inquiétude que d’engouement, certains professionnels en œnologie se lancent tête baissée dans la production de vins au cannabidiol (CBD). Tandis que les commerces spécialisés en la matière fleurissent à vue d’œil dans les grandes villes telles que Genève, les produits dérivés du cannabis arrivent petit à petit dans nos assiettes, voir dans nos verres à vin. Coup de projecteur sur le vin au CBD.

Le CBD sur le devant de la scène

On en entend souvent parlé, mais qu’est-ce que le CBD ? Le cannabidiol et le THC sont souvent confondus. À l’inverse du THC, le CBD ne renferme pas d’effets psychotropes. Par conséquent, le cannabidiol est sans danger pour la santé. D’ailleurs, les vertus du cannabidiol sont parfois exploitées dans le cadre d’un traitement à visée thérapeutique.

Légalisés dans quelques pays, les produits contenant du chanvre sont soumis au respect de plusieurs dispositions législatives. En suisse, comme dans d’autres pays, le cannabidiol n’est pas soumis à la loi des stupéfiants. À titre informatif, la législation du CBD en Suisse, en Belgique ou au Luxembourg est similaire de celle qui est effective dans le domaine en Europe.

Le vin au cannabis

Depuis quelque temps, les boutiques spécialisées en produits à base de CBD se multiplient à vitesse grand V dans l’Hexagone. Connue pour ses vertus relaxantes sans les effets psychotropes, cette plante composée de cannabinoïdes s’immisce peu à peu dans le monde de l’œnologie.

Depuis quelque temps, des producteurs de vins utilisent cette molécule pour proposer des produits encore plus sophistiqués à la clientèle. Certains professionnels, comme Winabis, se lancent dans la production de vins aux notes de cannabis. Léger et frais, le vin à la marijuana ne provoque pas d’effet secondaire indésirable, s’il est consommé avec modération.

Les produits alimentaires à base de cannabidiol

Globalement, le CBD tend à se démocratiser davantage et à se faire connaître du grand public au cours des années à venir. Devenu un produit assez commun dans quelques pays, le cannabidiol bénéficie notamment d’une aura internationale. Un grand nombre de fabricants helvétiques proposent de plus en plus de produits alimentaires à base de chanvre sur le marché.

Que ce soit les graines, les huiles ou les farines à base de chanvre, ces nouveaux aliments sont en vogue. Par ailleurs, les cannabinoïdes et les extraits de chanvre ne peuvent pas être utilisés librement dans les denrées alimentaires. En outre, ces produits ne doivent pas être soumis à la législation en vigueur sur les produits thérapeutiques.